top of page

Histoire et richesses de la bibliothèque universitaire de médecine des allées Jules Guesde

Conférence du 3 avril 2023 de Mme Marie-Dominique HEUSSE



Mme M.-D. HEUSSE, diplômée de l'École des Chartes en 1973, après une carrière à Paris est revenue à Toulouse, sa ville d'origine, en 1990 comme directrice de la bibliothèque universitaire de Toulouse-l. Elle a écrit de nombreux articles et rapports sur le fonctionnement et l'amélioration technologique des bibliothèques universitaires.


Elle a commencé son exposé par un rappel historique. Fondée en 1229, l'université de Toulouse a fonctionné jusqu'à la Révolution qui la supprima en 1793. Elle fut rétablie en 1896, date à laquelle on construisit les « palais universitaires ». La première bibliothèque de médecine provint d'un legs effectué en 1764 par Jean-François de Labroquère, médecin à Toulouse ; il comprenait 830 volumes reliés, 37 brochures, 457 cahiers ou thèses ; le tout fut confisqué à la Révolution. La bibliothèque se reconstruisit jusqu'à la fin du 19e siècle. En 1910, un incendie la détruisit presque complètement – soit 50 050 livres et 96 470 thèses. De nombreux dons français et étrangers permirent de la reconstituer et en 1920, il était écrit que les collections étaient « notablement plus riches qu'avant ».


Actuellement elle comporte 3 500 volumes du XVIe au XIXe siècle parmi lesquels un manuel de Galien de 1565, de Paracelse de 1603, des traductions des œuvres d'Hippocrate (1543), des recueils de pharmacopée des XVIe et XVlle siècles, un mémoire de Larrey sur « L'Ophtalmie régnante en Égypte » imprimée au Caire en l'an lX de la Révolution Française, ainsi qu'un autre ouvrage de lui aussi sur « Les plaies et ulcères » en 1814. De nombreuses thèses soutenues à Paris ou à Montpellier par des étudiants toulousains y sont conservées. À noter une « Dissertation sur les obliquités de la matrice » par Mme Jeanne- Marie Çavalier, rare femme médecin, et des cours manuscrits des professeurs Viguerie, Dubernard, Gouazé… ainsi que des archives de la faculté de la même époque.


Tolosana, la bibliothèque numérique patrimoniale des universités de Toulouse (tolosana.univ-toulouse.fr/fr) a un corpus très riche auquel les intéressés pourront se reporter.



Comentarios


Actualité
Archives
bottom of page